• Julie G

La charge mentale (ménagère)


"La charge mentale ménagère (ou domestique) est un principe de sociologie traitant de la charge cognitive portée par les femmes en couple dans le cadre de la gestion du foyer au quotidien."


La gestion du foyer au quotidien comprend les tâches telles que : l'entretien du logement, la gestion des repas, la gestion du linge, la gestion administrative et budgétaire... et bien d'autres encore qui peuvent être mentalement pesantes. La charge mentale ménagère ne consiste pas en la réalisation des tâches mais au fait d'y penser. Toutes ces pensées encombrent l'esprit et occasionnent fatigue physique et mentale dont le seuil critique est propre à chacun.


Les personnes les plus "à risques", celles qui seraient le plus affectées par la charge mentale ménagère seraient :

  • les anxieux, perfectionnistes et avec un besoin de "tout contrôler"

  • les femmes : entre autres parce que historiquement et culturellement elles étaient responsable du foyer et que les habitudes et stéréotypes de genre peuvent influencer, parce qu'elles ressentiraient un besoin de perfection au sujet de leur maison qui peut s'amplifier par un besoin de reconnaissance de sa bonne tenue

  • les familles monoparentales et aidants familiaux : dès que l'on a en charge les autres, il y a de fait plus de choses à penser et à faire, et l'arrivée des enfants ou les imprévus divers liés à l'enfance et l'aidance amène un sentiment d'improvisation permanente

Mais la charge mentale ménagère n'épargne pas pour autant les personnes vivant seules, en couple ou les familles. Et les tâches ménagères seraient une des principales causes de disputes dans le couple et bien que les inégalités s'atténuent avec le temps, il existe encore des écarts dans la répartition des tâches au sein d'un couple créant parfois un sentiment de déséquilibre.


Quelques pistes pour retrouver l'équilibre


Se simplifier la vie

  • Définir les vraies priorités personnelles : qu'est ce qui compte vraiment et comment utiliser son temps et son énergie pour privilégier ses priorités

  • Simplifier et organiser : réduire à l'essentiel, simplifier et optimiser l'organisation des espaces et du quotidien avec home organising et le home management en mettant en place un système sur lequel s'appuyer pour vider son esprit de ce qui est à faire

  • La répartition des tâches (quand c'est possible) : faire le point sur l'ensemble des tâches, les discuter et les distribuer de façon participative, responsabiliser, déléguer et planifier les tâches

Prendre soin de soi

  • La gratitude : reconnaitre et remercier pour ce que l'on a et le "travail invisible" qui est fait, qui passe souvent inaperçu, qui est considéré comme étant "normal" et qui pourtant offre un cadre de vie agréable au quotidien

  • La sobriété : ne pas forcément chercher à avoir ou à faire toujours plus, apprendre à dire non et à renoncer à ce qui nous encombre inutilement et se poser des limites acceptables

  • Le repos : écouter son corps, ralentir le rythme et préserver son bien-être en s'accordant des moments suffisants de repos pour recharger les batteries

Libérer son bonheur

  • Oser s'affranchir : renoncer à vos anciennes habitudes personnelles, familiales ou croyances sociales héritées qui ne vous conviennent pas ou plus aujourd'hui

  • Lâcher prise en se détachant de la perfection et en satisfaisant de ce qui est fait même si ce n'est pas "parfait" ou comme l'auriez fait vous

  • Définir ses propres standards : déterminer et choisir ce qui est bon pour soi, ses propres niveaux d'exigence en faisant preuve de bienveillance et de réalisme, ses propres règles de vie et de gestion quotidienne

  • Se libérer de ce qui n'est pas essentiel à son bonheur : privilégier ce qui contribue à son bonheur à long terme en réduisant au minimum ce qui n'apporte pas de réelle satisfaction


Vous souhaitez de l'aide concernant votre organisation des espaces et du quotidien, contactez-moi et discutons-en !

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charge_mentale_m%C3%A9nag%C3%A8re

https://www.franceinter.fr/vie-quotidienne/les-femmes-sont-elles-vraiment-plus-touchees-que-les-hommes-par-la-charge-mentale

Observatoire de la charge mentale, Premier volet : La répartition des tâches ménagères au sein du couple, Résultats d’étude pour Consolab 20 octobre 2019


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout