• Julie G

Le garde-ordonnances : un moyen qui tombe dans l'ignorance

A l'heure du [presque] tout numérique...

C'est au détour d'un passage que je rentre un samedi après-midi dans une échoppe nichée là, dans un coin des puces de Saint-Ouen. Je pénètre dans un autre espace-temps et y découvre au milieu de ces reproductions d'une autre époque, un garde-ordonnances (voir photo).

De la contenance...

Dans les officines, le pharmacien fournit un garde-ordonnances aux patients.


Aussi appeler range-ordonnances, porte ordonnances ou pochette à ordonnances, son utilité est de ranger les ordonnances médicales, feuilles de soins, carte vitale, carte mutuelle, carte de donneur, carte de groupe sanguin, carte de vaccination ou tout autre document médical.


Instant culture ! La naissance officielle de l'ordonnance en France se situe en 1322, où un nouvel édit royal interdit aux apothicaires de vendre ou donner des laxatifs toxiques ou abortifs sans l'ordonnance d'un médecin qu'il leur est interdit de renouveler. Wikipedia


L'ordonnance un simple morceau de papier ?


« le malade français (…) tient à son ordonnance. Pour lui, elle revêt un caractère symbolique, elle atteste de la réalité de l’état pathologique » (*)

Pas toujours facile de les jeter, n'est-ce pas ? En plus, vous voilà pris d'un doute, combien de temps ça se garde une ordonnance ? Une ordonnance se conserve 1 an minimum.


Quelques liens utiles pour aller plus loin :


Vers une prescription dématérialisée dès 2020


Dans le cadre du projet de loi de modernisation de notre système de santé, au même titre que notre carnet de santé deviendra notre Dossier Médical Partagé (dans lequel figurera notre historique médical), nous verrons progressivement disparaître l'ordonnance papier au profit d'une ordonnance numérique.


Avec des avantages :

  1. moins de risque de les perdre car stockées en ligne dans un espace unique et personnel

  2. quasi partout et tout le temps en consultation depuis votre smartphone

  3. vous pourrez (enfin) comprendre ce qui est écrit dessus et vous rappeler les posologies

  4. plus besoin d'expliquer vos antécédents à chaque nouveau professionnel de santé que vous rencontrez

  5. elle sera aussi utilisable dans d'autres pays de l'Union européenne

l'ordonnance numérique s'apprête à ranger définitivement le garde-ordonnances au placard !


Pas si sûr... Enfin pas tout de suite, pendant une période de transition vous aurez à la place une "preuve de prescription" à remettre au pharmacien. Ouf ! Vous avez encore un peu de temps ;)



(*) Source : Fainzang Sylvie, « 1. Les patients et leurs ordonnances », dans : , Médicaments et société. Le patient, le médecin et l'ordonnance, sous la direction de Fainzang Sylvie. Paris cedex 14, Presses Universitaires de France, « Ethnologies », 2001, p. 23-40. URL : https://www.cairn.info/le-patient-le-medecin-et-l-ordonnance--9782130517269-page-23.htm

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout